Actualité,  Nouveauté

Entreprendre quand on est étudiant : Shadow Wear

Nous avons plein d’idées reçues sur l’entrepreneuriat en milieu universitaire .Pour certains c’est juste impossible .D’autres  encore  estiment ne pas avoir suffisamment d’expériences ou le niveau requis . Dans cet article je vous parle d’un entrepreneur Togolais. On parle d’une marque de vêtements ,de mode .Je vous laisse avec notre échange écrit .

      Présentation de l’entrepreneur

Je suis KALIPE Fortuné,  togolais, 20 ans étudiant en licence 3 en Mathématiques & Statistiques à l’UCAO UUT(L’Université Catholique D’Afrique De l’Ouest )

       l’origine du projet

Créer une marque de Street Wear, l’idée m’est venue étant en deuxième année de ma licence. Tout est parti sur une idée de recycler de vieux habits en d’autres habits utilisables(le DIY) et c’est de la que l’idée a muri et SHADOW WEAR a été lancée.

Au début je dirai que c’était pas du tout facile car je n’avais pas du tout les moyens ni les connaissances pour ce domaine, mais mes recherches et le fort désir de prouver à certains qu’ils avaient tort , m’ont aidé à créer Shadow Wear.

 Quels sont vos produits  ?

Shadow Wear propose pour le moment des tee shirt. Nous avons déjà une première collection de tee shirt sur le marché et nous nous préparons à lancer une deuxième collection. Il est prévu aussi que nous aurons des pulls, casquettes et d’autres accessoires vestimentaires dans un futur proche.

Article suggéré :La marque de beauté Togolaise:kari-kari

Shadow c’est pour qui ?

Principalement Shadow c’est pour les jeunes de tout sexe de 13 à 25 ans. Nous ciblons principalement le marché des jeunes adolescents.

Pourquoi shadow pour votre marque ? La valeur ou à quoi faites-vous référence?

Shadow comme nom de marque car ce nom traduit un peu le vécu du créateur. Rester dans son coin entrain de réfléchir tout seul, et aussi j’ai aussi cette manière de passer inaperçu ou de ne pas se faire remarquer donc je peux dire que je peux être une ombre en pleine lumière. Shadow comme nom de marque traduit aussi les efforts que mène tout un chacun de nous pour s’en sortir mais les autres ne remarquent pas forcement ces nombreux efforts, ce qui veut dire travailler dans l’ombre (work in shadow)

Quand on parle de Shadow Wear ce n’est pas juste un concept qui pourrait demain changer par exemple, mais Shadow veut se forger une réputation comme nous le connaissons aux grandes marques de Street wear comme Suprême

        les difficultés liées à l’entrepreneuriat ?

L’entrepreneuriat comme nous le savons tous n’est pas chose aisée. Dans nos pays si les deux plus grandes difficultés sont le financement et comment conquérir le marché. Y’a aussi d’autres problèmes qu’on rencontre toujours quand on entreprend, les difficultés sont quasi présentes tout au long du parcours mais des entrepreneurs du pays s’en sortent  alors avec de la persévérance et nous n’oublions pas aussi la grâce du Créateur nous pouvons y arriver.

  Que nous réserve shadow pour les mois à venir ?   Une nouvelle collection ? un nouveau design ?

Shadow Wear a déjà une collection sur le marché. Nous sommes en train de préparer activement le lancement de notre 2eme collection qui sera majoritairement féminine. Nous y travaillons. Bien sur un nouveau design mai nous restons fidèle a nos principes, des design simples mais élégants.

   Un mot à tout étudiant du monde ?

Chaque étudiant peut décider d’entreprendre dans son domaine de formation mais aussi dans un autre domaine s’il le desire.avec une bonne dose de travail et de persévérance nous pouvons y arriver.

          Un souhait pour votre entreprise ?

Mon souhait le plus cher pour Shadow Wear , c’est d’arriver à conquérir le marché Togolais et à s’exporter d’ici la fin de l’année.

vous pouvez retrouvez shadow sur @tgshadow

Voilà quelques mots de notre jeune entrepreneur .Je vous tire chapeau  camarade 🙂 du courage .Pour ceux et celles qui hésitent à se lancer , je vous dis allez -y  au pire vous avez essayé et vous aurez une expérience .Vous dépassez celui qui n’a pas essayé.Dans un prochain article je veux pouvoir écrire sur des étudiantes alors osez les filles  .Pour ma part quelqu’un d’autre écrira sur moi ou pas .

                You can do it my people .

 

 

 

Hits: 111

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *